Le roulier GRIEG et les unités de la Trans-Baltique

C’est début 1972 qu’est mis en service le roulier français GRIEG de la Compagnie Générale Trans-Baltique. Il réalisera de nombreuses escales au port de Rouen, tout comme plusieurs des autres unités de la compagnie..

Le GRIEG, navire roulier de 5 600 tonnes de port en lourd, a été réalisé par le chantier néerlandais Boele Scheepswerven, de Bolnes. Long de 138 mètres, il est équipé d’un moteur de 9 900 cv, ce qui lui permet de filer 18 noeuds, et dispose d’une rampe roro arrière. Baptisé au Havre le 22 avril 1972, il escale au port de Rouen pour la première fois le 31 mai suivant.

Il va réaliser de nombreuses touchées au port de Rouen, notamment dans le cadre du service « Trans-Nordic Line », une ligne à fréquence hebdomadaire reliant les deux ports de la Basse-Seine (Rouen et Le Havre) et plusieurs ports de Scandinavie : Helsingborg (Suède), Copenhague (Danemark), Goteborg (Suède) et Drammen (Norvège).

Il compte un sister-ship, le SIBELIUS, livré quelques mois plus tard par le chantier suédois Finnboda Varv, situé près de Stockholm. Le SIBELIUS tournera lui aussi pendant plusieurs années sur les lignes scandinaves de la compagnie. Deux autres rouliers ont également montré les couleurs de la Trans-Baltique, le CLAUDE DEBUSSY (qui avait débuté sa carrière sous pavillon français sous le nom de NEVAil a fait l’objet d’un court article sur ce blog le 18 février 2016) et le BORODINE.

(notre photo : Le GRIEG naviguant en Seine le 1er décembre 1973)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*